En consacrant son ouvrage au travail de Lucinda Childs, Corinne Rondeau comble un manque : seule Susan Sontag, trente ans auparavant, s’était essayée à parler de cette grande dame. En ce début de XXIème siècle, que nous restera-t-il des fameuses figures de la danse américaine, Cunningham, Nikolais, Brown, Rainer ? À leurs côtés, parce qu’elle ne théorise pas, qu’elle n’expose aucun discours, aucune anecdote, aucun concept, Lucinda Childs est trop souvent résumée à Einstein on the beach ou Dance. Ce livre remet les choses en ordre, en proposant avec sensibilité une autre façon de voir ses pièces, jusqu’à toucher l’infime et difficile notion d’intervalle, « lieu de la sensation du spectateur ». Le tout ponctué de belles citations de la chorégraphe et d’incroyables diagrammes.
N. Y.

couv-hd-rondeau-lucindachilds

Memo

Infos pratiques : « Lucinda Childs, Temps / Danse », Corinne Rondeau, coll. Parcours d’artistes du Centre national de la danse, 2013. 27,50 €.