Pour la première fois, la compagnie Incidences est invitée au gala « Les Étoiles du 21° siècle », du 12 au 14 septembre au Théâtre des Champs-Elysées, où elle présente « BLESS – ainsi soit IL » et « L’après-midi d’un faune ». Rencontre avec son fondateur et directeur artistique, le chorégraphe Bruno Bouché, sujet dans le Ballet de l’Opéra de Paris.

Présentez-nous votre compagnie…
Incidences a été fondée il y a douze ans afin de promouvoir la création chorégraphique des danseurs de l’Opéra de Paris. Elle propose des programmes éclectiques qui, sans rien renier d’où nous venons, n’hésitent pas à déconstruire nos fondamentaux académiques pour inventer une danse d’aujourd’hui. Composée de danseurs du Ballet, la troupe est à géométrie variable. Il nous arrive même d’inviter des artistes de l’étranger (Allemagne, Japon, Italie) ou de travailler avec des comédiens, des chanteurs lyriques ou de variétés.

Pourquoi avoir choisi ces deux pièces ?
Les organisateurs des Etoiles souhaitaient autre chose qu’un pas de deux classique. Le duo « BLESS », que j’ai créé en 2010 sur la Chaconne de Bach, incarne ce désir d’une écriture nouvelle qui caractérise Incidences. Il s’inspire de la lutte de Jacob avec l’Ange, telle qu’elle est notamment représentée dans le tableau de Delacroix à l’église Saint Sulpice. Il a reçu partout un très bon accueil et me tient à cœur. Ses interprètes, Erwann Le Roux et Aurélien Houet, sont des piliers de la compagnie ! Quant au « Faune », c’est un beau solo très sensuel de Thierry Malandain. Présenter ces deux pièces au public du Théâtre des Champs-Elysées est pour nous une très belle reconnaissance.

BRUNO BOUCHE2 Photo@Agathe Poupeney
Photos : Agathe Poupeney

Propos recueillis par Isabelle Calabre.