Du 8 au 30 mai 2015, Bruxelles.

Pour son vingtième anniversaire, le Kunstenfestivaldesarts ne change rien à ses bonnes habitudes : il s’installe à Bruxelles pour 3 semaines dans une vingtaine de théâtres et de centres d’art et dans différents espaces de la ville. Farouchement cosmopolite, le festival se revendique urbain et désigne la ville comme le lieu des échanges, l’espace qui rend visible une identité construite à plusieurs. Les propositions artistiques sont accompagnées de nombreux ateliers afin d’impliquer la population.

Dans cette ville bilingue, la seule du pays dans laquelle communautés flamandes et francophones cohabitent, le dialogue n’est pas un vain mot. La revendication du KFA à faire partie « d’un réseau complexe de communautés qui rend les clivages territoriaux, linguistiques et culturels de plus en plus poreux » influence un programme sans concession. Des artistes belges et internationaux viennent ici partager leur frottement au monde avec un public prêt à être bousculé. Cette année, 31 projets dont Gala de Jérôme Bel, un habitué, ou Mariano Pensotti dont la création sera à Avignon cet été. 

www.kfda.be

Photo : Festival Kunstenfestivaldesarts (c) Bea Borgers