Afin de célébrer le bicentenaire du plus que fameux chorégraphe et maître de ballet du Ballet Impérial de Saint-Pétersbourg, Laurent Barré, responsable du Service de Recherches et Répertoires du Centre National de la Danse, a exploré en profondeur des fonds patrimoniaux de l’établissement public, en particulier russes, pourtant encore méconnus. Le résultat est la découverte pour un large public (avec une entrée libre), qui met au jour une centaine de documents, dont ceux que nous a légués la bienveillante et toujours dans nos cœurs Gilberte Cournand. En résonance avec le travail de recherches de Pascale Melani, et de concert avec les historiennes Sylvie Jacq-Mioche et Florence Poudru, mais aussi les doctorantes Aurélie Bergerot et Laetitia Basselier, Laurent Barré nous permet, à travers cette exposition dont il est le concepteur, de mieux comprendre qui fut le créateur de la soixantaine de ballets qui ont inauguré et fait la grandeur de la période dite classique.

Bérengère Alfort

 

L’exposition s’articule en 4 temps :

  • La circulation des artistes, des pédagogues et des œuvres, les transferts
  • L’autographe, les traces, les souvenirs et l’aura du maître
  • Le répertoire en question(s)
  • La mise en perspective historique, esthétique et historiographique

Marius Petipa, étoilement d’une oeuvre : Du 11 janvier au 23 février 2018, du lundi au vendredi de 10h30 à 19h au Centre National de la Danse, 1 rue Victor Hugo, 93500 Pantin.

Entrée libre.

Tél. : 01 41 83 27 27

www.cnd.fr