Marchant en semelles dentées d’acier sur de moelleux tapis blancs, Emmanuel Eggermont questionne l’horreur – non pas dans sa représentation, mais dans ce que l’on ressent à l’imaginer. Cette pièce, Strange fruit (2015), sera le point d’orgue de cette 16e édition de Danse de tous les sens, dont le chorégraphe lillois sera artiste associé, sous le signe de la surimpression. Filtres, décors, trompe-l’œil, références, narration : de la danse épurée, que rajoutons-nous de personnel à l’œuvre qui se joue au plateau ? Catherine Gamblin-Lefèvre nous invite à tenter l’exercice sur des propositions aussi variées que Vivace, la nouvelle création pour deux danseurs d’Alban Richard, venu en voisin, SCRATCH, trio entre acrobatie et danse de Sophie Lamarche-Damoure, ou encore Boléro boléro boléro, chorégraphie accumulative de Louis Barreau… mais le public est surtout attendu pour We are still watching, la performance participative pensée par Ivana Müller, où les spectateurs ont à chaque fois créé la surprise, eux seuls faisant le spectacle. A vous de jouer !

Charles A. Catherine

Festival Danse de tous les sens, du 14 au 19 mai 2018 à Falaise.

Contact : Chorège, 14 rue Saint Jean, 14700 Falaise.

Tél. : 02 31 90 25 54

www.dansedetouslessens.com

 

Photo : Strange Fruit d’Emmanuel Eggermont. Crédit : L’Anthracite