Visiblement, le Festival de l’Atelier de Paris – Carolyn Carlson laisse la rédaction de Ballroom dans l’embarras… grâce au meilleur de la danse.

S’il fallait ne voir qu’une pièce dans le riche June Events, ce serait Quatuor tristesse de Daniel Léveillé, pour ses belles lignes au plateau. Non, ce serait Ruth Childs et Stéphane Vecchione cherchant le diable dans les détails de The goldfish and the inner tube. Non, non, pardon, j’y suis : le BSTRD de Katerina Andreanou, où elle joue à s’extraire des cases sur de la house. Ah mais il y a aussi ces deux pièces de Carolyn Carlson… et le focus Loïc Touzé, le danseur qui lâcha l’Opéra de Paris pour aller voir ailleurs – une pratique très à la mode. Oui, mais ce serait bien aussi de voir ce Cargo, l’archipel d’Ether du collectif a.a.O dont on vous parlait dans Ballroom n°17… Ou les créations des amis de la région Centre, dont on vous parle dans le n°18 à paraître dans quelques jours : Parallèles, de Raphaël Cottin et Jean Guizerix, Another look at memory, de Thomas Lebrun, et aussi Traces, d’Eva Klimackova. Bon, soyons objectifs : il y a beaucoup à voir à la Cartoucherie et alentours. Heureusement, nous pouvons ne pas faire de choix, et tout aller voir : l’occasion de saisir la richesse du paysage chorégraphique français.

Charles A. Catherine

June Events, du 2 au 22 juin 2018 – Région parisienne

Atelier de Paris – Carolyn Carlson, Centre de Développement Chorégraphique National, 2 Route du Champ de Manœuvre, 75012 Paris.

Tél. : 01 417 417 07

www.atelierdeparis.org

 

Photo : Quatuor tristesse de Daniel Léveillé. Crédit : Frédéric Iovino