Pourquoi le Japon est-il à l’honneur cette année en France ? Il s’agit de célébrer le 160e anniversaire de nos relations diplomatiques avec ce pays, et aussi de marquer les 150 ans du début de l’ère Meiji, quand le Japon s’ouvrait à l’Occident, lui offrant en retour sa richesse culturelle et artistique. Jusqu’en février 2019, la France entière accueillera expositions et spectacles. À Paris dès la rentrée, le Théâtre national de Chaillot propose Tous japonais, un riche éventail de programmes débutant avec deux grands maîtres du traditionnel kabuki Nakamura Shidô II et Nakamura Shichinosuke II dans des pièces majeures du répertoire*. Puis, direction la planète hip-hop avec Triple Bill#1, rencontre et créations entre les chorégraphes Kader Attou, Jann Gallois et les cinq danseurs nippons de Tokyo Gegegay. De son côté, Saburo Teshigawara, inspiré par Dostoïevski, incarnera The Idiot en duo avec Rihoko Sato et enfin Hideki Noda, par le biais d’un conte enchanteur Sous les fleurs de la forêt de cerisiers, interrogera l’histoire politique de son pays. Entre tradition et modernité, offrez-vous le voyage !

Dominique Pillette

* Spectacles associés au Festival d’Automne à Paris.

Tous Japonais, dans le cadre de Japonismes 2018, du 13 septembre au 6 octobre 2018 au Théâtre national de la danse de Chaillot.

Tél. : 01 53 65 30 00

www.theatre-chaillot.fr

 

Photo : The Idiot, de Saburo Teshigawara. Crédit Aya Sakaguchi