Théâtre, danse, installation : à l’Onde, on va faire résonner la création.


Côté danse : à quoi ressemble une vie d’interprète ? Olivier Dubois – que nous avions rencontré pour vous dans Ballroom #13 – a décidé de s’emparer de la question, et retrace dans Pour sortir au jour sa carrière de danseur, qui fait autant ressortir l’éclectisme de son parcours que son rapport à la danse. A l’inverse, Yoann Bourgeois fait détonner les interactions : avec les huit interprètes de sa Scala, c’est l’effet domino ; chacun entraine l’autre, et une fois que c’est parti, ça ne s’arrête plus. Quoi donc ? La danse, bien entendu. Centre d’art, l’Onde invite aussi Gaëlle Bourges à écrire geste et espace dans une installation, Confluence n°1, et un solo, Incidence 1327, avec la plasticienne Gwendoline Robin : de quoi déplacer le regard encore un peu plus loin.

La danse a bel et bien sa place dans le panorama Immersion, focus sur la création européenne porté par l’Onde, qui, quinze ans après son inauguration par Robert Hossein, décroche son conventionnement d’intérêt national « art et création ».

Charles A. Catherine

Festival Immersion, du 6 au 24 novembre 2018
L’Onde, 8 bis avenue Louis Breguet, 78140 Vélizy-Villacoublay
Tél. : 01 78 74 38 60
www.londe.fr

PROGRAMME
Les 8 et 9 novembre : Pour sortir au jour d’Olivier Dubois.
Le 13 novembre : Truth or dare, Britney or Goofy, Nacht und Nebel, Jesus Christ or Superstar de Lies Pauwels.
Le 16 novembre : Confluence n°1 / Incidence 1327 de Gaëlle Bourges.
Le 17 novembre : Scala de Yoann Bourgeois.
Du 20 au 22 novembre : La Maison d’Inne Goris.

Photo : Scala de Yoann Bourgeois © Géraldine Aresteanu