En ces temps troublés pour l’Europe, le Ballet de l’Opéra national du Rhin a la belle idée de questionner le passé de notre continent pour mieux comprendre son présent et éclairer son avenir. Cent ans tout juste après la fin de la première guerre mondiale, la troupe reprend un des ballets mythiques du répertoire, La Table Verte. Aussi culte que terriblement prophétique, il fut créé à Paris en 1932, à la veille du second conflit mondial, par le chorégraphe allemand Kurt Jooss. Dans un style très expressionniste, cette danse macabre met en scène autour d’une table des puissants en frac noir et gants blancs qui préparent l’avènement du mal. En miroir de cette œuvre magistrale, Bruno Bouché présente sa première création pour la compagnie qu’il dirige depuis un an. Fireflies (Lucioles), écrit en collaboration avec l’artiste associé Daniel Conrod et inspiré par la figure du cinéaste assassiné Pier Palo Pasolini, incarne la résistance fragile et lumineuse à toutes les formes d’intolérance.

Isabelle Calabre

Programme Spectres d’Europe, par le Ballet de l’Opéra national du Rhin :

Mulhouse,  La Sinne, du 11 au 13 Octobre 2018

Théâtre de Colmar, les 3 et 4 novembre 2018

Opéra de Strasbourg du 13 au 18 novembre 2018

 

Photo : La Table verte de Kurt Jooss. Crédit Jean-Luc Tangue